Adios Juan Sebastian

Publié le par 90minutes.over-blog.fr

C'est desormais officiel, l'ancien international argentin (73 selections) Juan Sebastian Veron raccroche les crampons. A 36 ans le meneur de jeu de l'Estudiantes fera ses adieux lors de la rencontre qui opposera Estudiantes au Racing qui aura lieu fin octobre.

Comme pour boucler la boucle, c'est dans son club formateur d'Estudiantes La Plata que l'argentin dira stop a sa carriere de footballeur. Apres deux saisons à La Plata, entre 1994 et 1996), c'est le grand club argentin de Boca Junior qui le recrute. Mais il ne reussit pas autant que les fans de Boca l'esperaient, il quitte alors le club et tente l'aventure européenne. C'est la Sampdoria qui lui donne sa chance et qui lui permettra de se reveler. Avec 61 matches et 7 buts inscrits, le meneur de jeu attire le regards de plus grands club. En 1998, c'est Parme, club qui monte en Italie, qui decide de le recruter. Il ne restera qu'une saison sous les couleurs parmesane, avec a son compteur une coupe UEFA (remporté 3-0 face à l'OM). Il rejoind alors un des^grands club italiens, la Lazio Rome, pour 26,5 millions d'euros. Il va ainsi pouvoir decouvrir la Ligue des Champions. Entre 1999 et 2001, il jouera 54 rencontres, et marquera 11 buts. Alors qu'il realise deux saisons exeptionnelle sous les couleurs laziales, le joueur est recruté par un des plus grands club au monde, Manchester United. United, deboursera 42,7 millions d'euros pour l'obtention du joueur. Mais ce transfert n'est pas reellement une reussite, le joueur etant decevant. Les Red devils se separent alors de lui en le transferant à Chelsea, nouveau riche de Premier League. Plus un caprice de Roman Abramovitch que d'un choix de l'entraineur Claudio Ranieri, il sera tres peu utilisé par son entraineur. Il sera alors preter à l'Inter Milan avec option d'achat. Les dirigeants Nerrazzuri etant satisfait de ses prestations, ils lui font signer un contrat de deux ans. Là encore, il ne realise pas de grands matches, il decide alors de rentrer au pays et de rejoindre son club formateur.

Veron s'est surtout distingué lors de la coupe du monde 1998 qui se deroulait en France avec a ses coté Diego Simeone. Il atteindra les quart de finale.

  • Vainqueur de la Copa Libertadores : 2009.
  • Vainqueur du Torneo Apertura 2010.
  • Vainqueur de la Coupe UEFA en 1999
  • Champion d'Italie en 2000 et en 2006
  • Champion d'Argentine en 2006
  • Champion d'Angleterre en 2003
  • Vainqueur de la Coupe d'Italie en 1999, 2000 et 2005
  • Vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 2005
  • Finaliste de la League Cup en 2003

Nous ne reverrons plus Veron fouler les pelouses. Lui qui a connu son apogée en 1999 avec une coupe UEFA avec Parme et une participation au mondial 98, l'argentin n'a jamais reussit a faire de saisons pleine a à s'imposer reellement dans un grand club europeen.

F.L.

Publié dans Foot étranger

Commenter cet article