Voila c'est fini

Publié le par 90minutes.over-blog.fr

Un petit tour et puis s'en va. Nos deux representants francais encore en lice en Ligue des Champions se sont fait éliminer de la competition. Hier soir, Marseille qui chute à Manchester, ce soir c'est Lyon qui s'effondre à Madrid, nous pouvons faire un constat amer sur nos clubs francais, ce qui pose une nouvelle fois la question du niveau de notre championnat. Sans réelle inspiration, en manque de talent, le constat est cruel.

Marseille rate le coche :

Beaucoups diront que Marseille peut avoir des regrets sur ces deux rencontres face à un Manchester peu convaincant. Un score nul et vierge au match aller et une defaite 2 buts a 1 hier soir. Manchester qui n'a pas mis longtemps a trouver le chemin des filets par Hernandez dit "el chicharrito" dès la 5eme minute de jeu. Cet OM là a peur, est febrile, a l'image de son gardien de but qui se fait des frayeurs sur une relance au pied qui atterit dans les pied de Hernandez. Mandanda a t-il le niveau psychologique pour ce genre de rendez-vous ... ? Cette question se pose aussi pour un Gignac en grande difficulté, incapable de realiser le bon geste. Lui qui a la 9eme minute avait une occasion en or d'egaliser, et ainsi, de donner l'avantage a la qualification pour les siens. Recruté cet été pour 12millions d'euros, contre l'avis de Didier Deschamps, le joueur a hélas montré ses limites. Voila bien la difference entre un Manchester qui n'a pas été bon, et un Marseille pas bien meilleur. Manchester possede dans son effectif des joueurs capable de faire la difference a tout moment, de créer la difference, par une passe, une frappe ou encore un bon controle. La difference etait technique, combien de controle raté, de passes mal donné n'a t-on pas vu de la part des phocéens ? Cette equipe solide physiquement, est plutot solide defensivement, mais dès qu'il s'agit de créer du jeu, la question est tout autre, surtout lorsque celui qui est censcé créer le decalage, Lucho, n'y arrive pas et passe a coté de son match.

Lyon s'ecroule :

Marcelo fêté par ses partenaires après le premier but madrilèneSi les hommes du president Aulas avaient peu de chance de se qualifier a l'entrée sur la pelouse de Bernabeu, l'ambition de se qualifier etait toujours dans les tetes. Fort de ses resultats acquis par le passé à Madrid en etant devenu la "bete noire du Real", les lyonnais esperaient a nouveau jouer un mauvais tour aux "merengues". Mais ce Real n'est plus le Real de la saison passé, et Lyon n'est pas le meme lui aussi. Et le score logique de ce soir de 3-0 montre bien l'ecart entre le second de la Liga et le troisieme de Ligue 1. Si Lloris a confirmé une nouvelle fois qu'il etait le gardien numero 1 de l'equipe de France, Gourcuff lui a une nouvelle fois deçu. Alors, a-t-il le niveau européen et international ou pas ? Le débat est a nouveau relancé, surtout si l'on estime que les meilleurs matches de Lyon ont été sans le milieu de terrain (à Sochaux par exemple). Meme constat avec Cris, "le Policier" n'est plus qu'un plot a l'image du second but du Real a la 66eme, ou le bresilien ne bouge pas, pris de vitesse. Il serait peut etre temps que la statue Cris soit déboulonné du coté de Gerland ... Cet OL là n'a pas fait tremblé le Real Madrid, et peut etre que certains choix de Claude Puel seront a débattre. Gomis resté sur le banc au coup d'envoi alors qu'il est l'homme fort de l'attaque lyonnaise au coté de Lisandro. Lisandro, lui qui n'a de cesse de declarer qu'il prefere jouer dans l'axe ... La vraie solution n'est elle pas celle que Puel aligne en temp normal, Gomis en pointe dans un role de pivot, et Lisandro a gauche, voire en second attaquant comme contre Sochaux ... Meme si Sochaux ce n'est pas le Real, le resultat et la relation entre les deux joueurs sur le terrain parle d'eux meme.  Claude Puel reste toutefois conscient que son equipe ne pouvait pas rivaliser avec ce madrid là « On n'a pas été en mesure de rivaliser. On a pris un gros pressing d'entrée et on n'a jamais été à la hauteur. On prend deux buts «casquette» et on les a confortés sur ce qu'ils savent faire : la prise d'espace. On n'a jamais joué relâché, on n'a jamais pu se créer d'occasions. Le collectif n'était pas bon, il faut féliciter le Real », Eliminé de toute competition, l'OL devra pour sauver sa saison, tenter de depasser le LOSC et de reprendre un titre qui lui echappe depuis maintenant deux saisons.

Ces deux eliminations des deux olympiques ont montré la difference de niveau entre nos clubs phare de Ligue 1, et les grands d'Europe. Nos joueurs (pseudo) star, recruté a des prix exagéré, ne sont pas au rendez vous, a l'image de Lucho, Gignac, Gourcuff ou Lisandro. Inneficacité devant le but, erreurs techniques, errements defensif semblent etre le leitomotiv des equipes francaise. Derniere chance demain, avec le Paris Saint Germain qui joue sa qualification en quart de finale d'Europa League contre Benfica. L'honneur des clubs francais sera sur les epaules des joueurs de la capitale.

F.L.

Publié dans Ligue des champions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article