Portrait : Makoun – Gomis, leur retour en grâce à l'OL.

Publié le par 90minutes.over-blog.fr

 

makoun-gomis.jpg

 

Sifflés, hués, conspués par le public lyonnais depuis plusieurs mois, les deux lyonnais qui n'étaient plus les bienvenues semblent retourner la tendance et reconquérir le cœur des supporters des gones. Leur leitmotiv salvateur, leur combativité et une exemplarité sur le terrain, dans des moments difficiles pour le club de Sôane et Loire. Leur situation évolue au même rythme que la situation de leur club. Après un début de saison très médiocre, Lyon est actuellement 4eme a seulement quelque longueur du leader Lillois. 

 

Un repositionnement tactique :

1/ Un nouveau onze de départ :

Si Lyon évolue toujours dans son habituel 4-3-3, l'équipe titulaire elle a depuis quelques semaines évolué. Malgré des problèmes récurrents en défense, Claude Puel a su (re)composer un milieu de terrain performant. Il a ainsi relancé Kim Kallstrom et Jean II Makoun, qui profite de l'absence de Toulalan depuis de nombreuses semaines.

OL-debut-de-saison.jpg

Ainsi, si le début de saison voyait démarrer l'équipe de l'OL selon le schéma tactique ci dessus, avec un Jimmy Briand (17 matches joués dont 12 titulaires), passeur (3)et buteur (3), dans cette deuxième moitié de la phase des matches allés, une nouvelle composition semble se dégager. Devant toujours faire avec les absences de joueurs, que se soit sur blessures comme Jeremie Toulalan, Cris, Cissokho, des problèmes psychologiques de Yoann Gourcuff ( qui ne se serait pas remis des tristes et célèbres événements de Knysna cet été) et de Jean II Makoun (rumeur comme quoi il ne supportait plus de jouer à Gerland à cause des sifflets à son encontre), l'effectif lyonnais a tout de même vu le retours de son meilleur joueur, Lisandro Lopez., Le buteur a été repositionné par Claude Puel sur le coté gauche, repositionnement qui en entrainera d'autres. Et les grands bénéficiaires de ces repositionnements sont Jean II Makoun, Bafé Gomis et Kim Kallstrom.

OL-mi-saison.jpg

2/ Makoun un defensif numero 8 :

Le dernier « grand » match de Jean II Makoun date du match aller de 8eme de finale de Ligue des Champions du 16 fevrier 2010 ou il inscrit le but victorieu de l'OL, but d'une frappe lointaine que Casillas ne peut repousser.

 

Comme on peut le remarquer dans cette video, Makoun est positioné trés haut au milieu du terrain, ce qui lui permet d'organiser le jeu. Etant en position de frappe, celui ci tente sa chance. Une legere deviation du ballon par un madrilene lobe Iker Casillas qui ne peut rien faire. Et si ce positionnement n'etait pas la position favorite du joueur ?

makoun-jeu-offensif.jpg

<- La zone de jeu de Jean II Makoun. Milieu defensif en role de numero 8. Il apporte plus offensivement.

Même si dans ce schéma tactique Makoun se positionne en tant que milieu défensif, son rôle au sein du milieu de terrain semble avoir évolué. Jouant plus haut il apporte beaucoup offensivement. Et ce rôle semble lui convenir, auteur de matches convaincant, sa montée en puissance semble bien réelle. Le joueur pourrait très bien retrouver dans les prochaines semaines le niveau qu'il avait lorsqu'il évoluait au LOSC, niveau qui lui avait value l'intérêt de l'Olympique Lyonnais. Si longtemps une rumeur courrait comme quoi son entraineur ne l'alignait pas lors des matches à domicile car le joueur ne supporterait pas les sifflets du public, celle ci pourrait ne pas être justifié. Même si le joueur revient en forme, sa reconquête du public n'est pas encore acquise.

3/ Gomis pivot du jeu lyonnais :

Inversement, Gomis, surnommé « caravane » ou encore « semi remorque » par les supporters lyonnais, a su renverser la tendance. Les sifflets envers l'ex stefanois se sont transformés ces dernières semaines en acclamations, applaudissements et autres encouragements.

gomis-pivot.jpgA gauche : Gomis sert de plaque tournante au jeu offensif de l'OL.  A droite : Gomis impose sa puissance physique face au defenseur parisisen Sylvain Armand.

Si Gomis a su retourner la tendance, c'est grâce a sa rage de vaincre, à sa combativité. Et c'est cela qu'attend un public, voir des joueurs qui se donnent. Certes, il n'est pas le meilleur joueur de l'effectif de Lyon, ce n'est pas le joueur le plus rapide (d'où ses surnoms...) mais c'est très certainement celui qui n'a jamais baissé les bras. Et il est aujourd'hui récompensé. Première récompense, il marque, et des buts importants ! La seconde, les applaudissements du public lors de ses sorties. Utilisé comme joueur de pointe, comme un appui, on se sert désormais plus de ses qualités physiques que de ses défauts techniques. Excellent en conservation du ballon, son rôle de pivot est un atout majeur pour les Gones, autant offensivement que défensivement. Dos au but, Gomis sait utiliser sa puissance physique afin de conserver le ballon et de le retransmettre a ses coéquipier. Position idéale lors d'un contre ou encore lorsque la densité de joueurs dans la surface de réparation.

4/ Le nouveau role de Lisandro et de Bastos :

Gomis titulaire en pointe de l'attaque lyonnaise, Lisandro se trouve exilé sur un coté. Quid du bresilien Bastos, titulaire habituel du flanc gauche de l'attaque lyonnaise, qui voit alors Lisandro Lopez prendre sa place. Et Lisandro n'est pas le seul joueur a evoluer sur le flanc gauche, le jeune Jeremy Pied (12 joués dont 5 titulaires) essaye de faire son trou. Le joueur prété au FC Metz la saison derniere donne entiere satisfaction lorsqu'il evolu au sein de l'attaque lyonnaise (2 buts). Michel Bastos se trouve alors exilé sur le coté droit de l'attaque rouge et bleu. Si dans la premiere partie de ce début de championnat le poste etait occupé par le neo lyonnais Jimmy Briand, le retour de Lisandro changea la donne. Mais le bresilien ne se plaind pas de ce repositionnement, en effet, pour lui ca lui donne plus de possibilité de frappes au but.

lisandro-jeu-copie-1.jpg

<- Une zone de jeu pour Lisandro élargie. Le joueur participe au début des actions et a la conclusion.

Le repositionnement de Lisandro apporte aussi énormément au jeu lyonnais. Pas seulement au jeu offensif, mais aussi au jeu defensif, au niveau de la reconstruction du jeu.  En effet, Lisandro n'hesite pas à descendre tres bas récupérer des ballons, pour jouer le contre, nottement en s'appuyant sur Bafé Gomis. Actuellement meilleur buteur du club rhodanien avec 8 buts (11 matches joués, 9 titularisations), son retour au sein de l'effectif coincide avec la remonté du club au sommet du classement. Sur les 9 dernieres rencontres, l'argentin trouva le chemin des filets 8 fois, permettant aiinsi a l'OL de poursuivre sa belle serie de 11 matches consecutifs sans défaites (7 victoires, 4 nuls).

 

L'argentin, désigné meilleur joueur du championnat précedent peut, par ce positionnement, montrer tout son talent technique, toute son intelligence de jeu par se nouveau role que lui confère ce positionnement. Comme l'on peut le remarquer sur la video 3D qui suit, lors de la victoire de Lyon face a Nancy (2-3) l'attaquant lyonnais participe sur le coté gauche a l'action de but. D'abord exilé sur le coté gauche, le joueur lyonnais concentre l'attention de 3 defenseurs, ce qui laisse, coté droit, un face a face et dans l'axe un 2 contre 1. La course de Lisandro est tres importante. Sa course va du coté gauche vers l'axe où Il emmene avec lui 3 defenseurs qui le cernent alors dans la surface de réparation. On remarque l'intelligence du joueur qui centre, mais aussi celle de Lisandro qui se place devant deux defenseurs et en laisse un derriere lui, il ne lui reste alors qu'a devier le centre.

 

Et le mercato alors ? :

1/ Makoun fait poser beaucoups d'interrogations :

Si le joueur etait en réelle partance au cour du mercato estival dernier, que son départ semblait etre pour ce mercato ivernal, ses dernieres prestations avec l'Olympique Lyonnais ont de quoi faire réfléchir les dirigeants a un eventuel désir de se séparer du camerounais. Si de nombreuses pistes en Angleterre nottement sont toujours d'actualités, les dirigeants vont ils y répondrent favorablement ? Son retour en grâce dans son nouveau role fait a l'eure actuelle une piece importante du schema de jeu des hommes de Claude Puel. De plus, si le joueur venait a quitter le club d'entre Sôane et Rhône, par qui va-t-il alors etre remplacé ? Si des pistes mennant au Ghanéen Annan semble réelle, il se pourrait que la solution soit interne au club, avec l'eclosion la saison passé de Gonalons, le jouieur peut pretendre a son remplacement. Cependant, cette saison il n'a pas, à l'heure actuelle donné entiere satisfaction. Vendre Makoun ne semble peut etre plus d'actualité ...

2/ Gomis intransferrable ?:

Avec ce nouveau schema tactique, et le renouveau du joueur, un actuel transfert semble improbable pour ce marché des transferts hivernal. Si cet été, les dirigeants Rodanien auraient vu d'un tres bon oeil son départ pour Fenerbahce contre 16 Millions d'€uros, offre refusé par le joueur, qu'en sera-t-il cet hiver si l'occasion se represente ? Cette fois ci, se seront peut etre les dirigeants qui ne voudront pas se séparer du joueur au vue de ses dernieres sorties des plus satisfaisantes.

 

S'il y a deça quelques semaines et mois les deux joueurs ne faisaient que partie de l'effectif lyonnais, qu'ils etaient des "persona non grata" pour tous les supporters lyonnais, il semble que cette tendance s'inverse en leur faveur. Si les performances de l'OL sont de jours en jours plus convaincante, les deux joueurs n'y sont peut etre pas etrangers. Leur coach, trés décrié lors des moments difficiles que connu le club en debut de saison, avec des banderoles et chants réclamant sa démission, a su lui aussi, en repositionnant ses joueurs, relancer le club et les joueurs indésirés ou en perte de vitesse, tels Jean II Makoun, Bafé Gomis ou Kim Kallstrom. Ces joueurs, ne sont ils pas le symbole d'un renouveau pour l'OL, qui peut encore, et plus que jamais, viser le titre, titre qui leur echappe depuis deux saisons maintenant, deux saisons avec Claude Puel à sa tete, deux tres et trop longues saisons sans titres pour les dirigeants et les supporters lyonnais.

 

F.L.

Publié dans Ligue 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article