Pendant ce temps là ...

Publié le par 90minutes.over-blog.fr

Alors que tout le monde foot n'a de cesse de commenter, féliciter, voire meme de critiquer le second sacre de Leonel Messi pour le ballon d'or FIFA France France Football Iere du nom, que se passe-t-il dans le monde foot ? Petit tour d'horizon de l'actualité du ballon rond dans l'Hexagone.

 

Le marché hivernal a ouvert ses portes le 1er janvier. Décrier par certains entraineurs, ce marché  donne l'occasion aux clubs de se renforcer, d'essayer de trouver des solutions a leurs problemes. A la recherche du "bon coup" les clubs restent trés prudent, ne voulant pas recruter pour recruter, mais recruter intelligement. D'autres clubs eux, préfereront préparer la saison suivante, en prolongeant leur joueurs cadres, ou en recrutant des cet hiver pour la saison prochaine.

 

En France, Rennes a été le premier à dégainer en signant l'attaquant du RC Lens, Razak Boukari. L'actuel 3eme de Ligue 1 se renforce dans un secteur offensif bien moribond depuis les departs de Sow et Gyan. Le RC Lens quant a lui, va prochainement recruter un nouvel attaquant, mais avant cela, le club de Gervais Martel, souhaite se séparer de joueurs, devenu indesirable, tant chez les supporters que par les dirigeants. Que font les gros pendant ce temps là ? Lyon, qui a connu une premiere partie de saison difficile, ne devrait pas s'activer pendant ce mercato hivernal. Alors, on prépapre la saison prochaine. Reveillere a renouvellé son contrat, Cesar "Chilito" Delgado est entre deux feux, ses blessures répetitives laissent les dirigeants lyonnais perplexe. Son contrat se terminant à la fin de la saison, le club envisagerait tout de meme le prolonger, au moins, pour qu'il ne parte pas libre. Deux autres questions restent présentent a l'OL. D'abord, Kim Kallstrom, dont l'avenir au sein de l'effectif semble flou. Ensuite, Jean II Makoun, qui cet été déclrait vouloir partir, avant de revenir sur ces déclarations il y a quelques semaines, depuis son retour en sainteté a Lyon, ou il redeveint le Jean II que l'on a connu au LOSC. Au Paris Saint Germain, qui réalise une premiere partie de saison plutot bonne dans l'ensemble, avec une seconde place au classement, les rumeurs vont bon train. Ces rumeurs sont nottement alimenté par une possibilité de reprise du club, par des investisseurs Qataris. Sakho serait dans le viseur du FC Barcelone qui souhaite remplacer Gabriel Milito. Luyundula pourrait rejoindre la Premier League. Mais LA rumeur etait le retour de Ronaldinho dans le club de la capitale, mais le joueur brésilien, vient de signer son retour au pays, non pas au Gremio, club de ses débuts comme on l'a entendu, mais à Flamengo. La derniere rumeur, serait un pret de Lassana Diarra. En effet, le joueur de la "casa blanca", en manque de temp de jeu au Real Madrid,a des envies d'ailleurs (comme d'habitude lorsqu'il ne joue pas...). Makélélé vieillissant, son remplacant pourrait etre tout trouvé. Le club de la capitale retrouve des couleurs, et de l'ambition. A Marseille, hormis l'arrivée de Rod Fanni en provenance du Stade Rennais, quelques jours avant l'ouverture du mercato (recrue médicale), l'heure est a la préparation de la saison prochaine. L'actuel leader de la Ligue 1, Lille, a vu le transfert de son international tricolore, Adil Rami, qui s'est engagé avec le Valence FC, qu'il ne rejoindra que la saison prochaine. Un autre international francais pourrait bien le rejoindre. Il s'agit de l'attaquant de Lorient, Kevin Gameiro, qui veut quitter les merlus. Cependant, malgrés l'accord entre le joueur et le club Valancian, le club breton semble trop gourmand, réclamant pret de 12 millions d'€uros, tandis que Valence n'en propose que 7. Mais le joueur anime aussi le marché francais, Bordeaux voulant le voir rejoindre ses rangs. Le LOSC se serait aussi renseigné sur le joueur francais.Si le joueur venait a quitter Lorient dès cet hiver, il pourrait etre remplacé par l'attaquant de l'AJ Auxerre, Julien Quercia. l'AJ Auxerre, qui s'est ouvert à l'Asie, en recrutant l'attaquant coréen Jong Jo-Gook.

Coté entraineur ca bouge aussi. Jean Guy Walleme (RC Lens) a préféré quitter le club artésien, conscient de son "incapacité" à améliorer la situation du club qui se trouve actuellement à une 19eme place à seulement 3 points du premier non relégable, l'AS Monaco. Le club de la principauté s'est lui aussi séparé de son entraineur, Guy Lacombe, qui etait sur la scellette depuis un moment. Et c'est l'élimination en 32eme de finale face a une équipe de CFA2 qui aura été fatale à " moustache ". Pour le remplacer, les dirigeants ont une nouvelle fois fait appel a Laurent Banide, qui était deja venu au secour du club princier.

 

Il reste desormais 20 jours avant la fermeture du mercato d'hiver, sans nul doute que les clubs francais devrait s'activer et voir quelques départs et arrivées au sein de leur effectif. Surtout, si comme dans certains cas, joueurs et dirigeants ne sont pas sur la meme longueur d'onde, que le joueur veut a tout prix partir. Alors, les joueurs n'hesitent plus aujourd'hui a aller au conflit avec leur entraineur et autres dirigeants du club. Si souvent par le passé les clubs cédaient aux exigences des joueurs, la tendance commence à s'inverser, la "Republique des joueurs" s'efface tous les mercato un peu plus, et ce n'est pas plus mal ...

 

S'il y a bien un joueur qui fait parler de lui pour le conflit qui l'oppose a son club, c'est bien le joueur du club de la capitale, Stephane Sessegnon. L'affaire commence le mardi 21 decembre, au camp des loges, lors de l'entrainement quotidien des joueurs parisiens. Le joueur, discute avec son entraineur de sa situation au sein du club, situation qui ne lui convient plus, le joueur declare alors vouloir quitter le club. Cependant, son entraineur, Antoine Kombouaré ne l'entend pas de cette oreille et le fait comprendre au joueur. Le ton monte alors entre les deux hommes, et Kombouaré, aurait alors proféré des insultes a l'encontre du joueur. Au sujet de ces soit disantes insultes, Sessegnon déclare «Je lui ai dit que je voulais partir. Lui m'a répondu que je ne partirai pas, que j'étais important dans son groupe. Je suis resté calme, je comprenais sa position, mais lui ne comprenait pas la mienne. Il s'est énervé, et ça a dépassé le simple cadre d'un entraîneur qui ne souhaite pas laisser partir un joueur. (...) Le coach m'a insulté. Je pense qu'un entraîneur ne peut pas traiter l'un de ses joueurs d'"enculé", de "joueur de merde", comme cela a été le cas mardi avec moi. Voilà ce qu'il m'a dit, je ne vais pas le cacher.». Le joueur est alors mis a l'ecart par son entraineur, et ne participe pas au dernier match de 2010, et n'a pas été du voyage à Marrakech avec le reste du groupe. Mais l'on peut tout de meme apercevoir le proffessionalisme du joueur, qui pendant que ses (ex)coéquipiers son en stage pour préparer le reste de la saison, le béninois lui s'entraine à Paris. C'est avec Ladji Doucouré, l'athlete, qu'il s'entraine dans les locaux de l'INSEP, sous les ordres de Renaud Longuèvre qui declare de Sessegnon que « Ce n’est pas un blagueur. J’avais un bosseur en face de moi. On travaille jusqu’à ce qu’il ait besoin de récupérer ». Nul doute que cette préparation physique est essentielle en vue d'un eventuel transfert. Oui mais voila, les dirigeants ne l'entendent pas ainsi. Un départ n'est tout de meme pas envisagé. Malgrés des discussions trés avancé entre le joueur et le club de Sunderland, Antoine Kombouaré exige du joueur qu'il reprenne l'entrainement avec le reste de l'effectif. Le joueur et son agent, ont voulu rencontrer le president du PSG, Robin Leproux, de retour de vacance. Ils n'ont alors trouvé face a eux, qu'une porte close. Le président a alors fait savoir que comme tout le monde, il devait prendre rendez vous pour le rencontrer. Un entretient devrait alors etre pris pour les jours a venir. Si les deux partis restent sur leur position, ce conflit qui les oppose pourrait aller plus loin. Mais aucun des deux ne compte ceder.

 

Un autre joueur qui pourrait en arriver a un bras de fer avec ses dirigeants, il s'agit du lorientais Kevin  Gameiro. Ses envies de départs, ils les a deja exprimé lors du dernier mercato estival. Ses débuts en equipe de France ainsi que les déclarations de Laurent Blanc ont trés certainement pesé sur les envies du joueur. En effet, il souhaite évoluer, aller dans un plus grand club, franchir une nouvelle étape dans sa carriere (qui ne fait que commencer). Mais il veut avant tout, etre sous les projecteurs, bien plus qu'il ne l'est a Lorient, et pour cela, rien de mieu qu'un grand club européen. Courtisé par plusieurs club (Valence, Bordeaux, Lille) le joueur serait arrivé a un accord salarial avec le club espagnol. Cepandant, l'offre reste tres insuffisante pour les dirigeants merlu, qui exige 12M€, somme que les dirigeants valencians ne comptent pas mettre. Leur offre s'eleve deja a 7M€, et ils estiment que c'est deja beaucoup comme le déclare Manuel Llorente, président du Valence FC dans les colonnes de l'Equipe « On ne va pas conclure maintenant et pas davantage dans quelque temps parce que la négociation s’annonce lente. Le problème, c’est que Lorient ne veut pas baisser son prix à moins de 12 millions d’euros. C’est de la pure folie. Si vous regardez la différence entre ce qu’ils demandent et ce que nous proposons (7 M€), qui est très raisonnable, il y a 40 % d’écart. Ça fait beaucoup pour un transfert que l’on voulait conclure assez vite. Mais bon ! Le mercato ne fait que débuter. Et Gameiro reste le renfort prioritaire que l’on aimerait avoir ». Voila qui est dit !! Mais les deux clubs finiront trés certainement par trouver un terrain d'entente. En attendant, Bordeaux reste a l'affut, malgrès une offfre estimé a 9M€, supérieure a celle du Valence FC. Lille tente aussi d'attirer l'international tricolore. Si a l'heure actuelle le joueur reste silencieux, il se pourrait que si la situation ne se decante pas dans les prochaines semaines, le joueur monte au crénaux et rentre en conflit ouvert avec ses dirigeants. Un signe que le club envisagerait tout de meme son départ, c'est la possible arrivée de Julien Quercia, en provenance de l'AJ Auxerre. En attendant, le cas Gameiro fait couler beaucoups d'encre.

 

F.L.

Publié dans Ligue 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article