Lyon n'y etait pas.

Publié le par 90minutes.over-blog.fr

L'Olympique Lyonnais n'aura pas fait illusion longtemps ce soir. Les joueurs de la "Casa Blanca" etaient trop fort pour les francais qui les ont corrigé d'un dur 4-0. Le Real Madrid avec cette victoire reste leader du groupe avec 9 points, Lyon tombe à la troisieme place, derriere l'Ajax Amsterdam, vainqueur 0-2 de Zagreb, à la différence de buts.

 

Lyon n'y etait pas.

 

Un OL aux abonnés absent et surclassé :

Que dire de cette rencontre qui opposait ce soir le Real Madrid et l'Olympique Lyonnais. Dès les premières minutes les joueurs de Remi Garde se retranchent derrière, on sent deja que le match va mal tourner pour les lyonnais. Les madrilènes eux sont bien présent, font parler leur technique, et leur collectif. Avec une possession de balle de 66%, ce Real là etait barcelonesque. Lyon joue alors en contre, du moins essaye. A la 8eme minute, Briand fait une tete plongeante surprenante, mais qui n'est pas cadré. Cette action sera une des rares incursions lyonnaise dans la defense espagnole. Aprés avoir tenté de jouer plus haut, de se créer des occasions, les lyonnais s'exposent trop facilement, ce qui les contraint à revenir alors sur leur tactique des premières minutes de jeu. Il faudra attendre la 20eme minute pour voir le premier but du Real Madrid. Sur un corner Cristiano Ronaldo qui est au premier poteau devie au second, Benzema qui rôde par là pousse le cuir au fond du filet. L'ouverture du score est logique tant les madrilènes dominent. Benzema, l'ancien lyonnais, inscrit un nouveau but contre son ancienne équipe. Et il ne s'arretera pas là. Les lyonnais tentent de réagir, ils y parviendront par Gomis qui inscrit un but à la 28eme. Mais l'arbitre le refuse justement pour un hors jeu. On pense alors que les lyonnais peuvent malgré tout mettre en danger les joueurs de Mourinho. Seulement mené 1-0 à la mi temp, tous les reves sont permis, meme si le Real domine nettement. L'espoir n'aura pas duré très longtemp. Au retour des vestiaires, sur un long ballon de Marcelo mal dégagé par la tête de Koné, Benzema hérite du ballon, seul sur la gauche de la surface. Plein de sang-froid, il sert un caviar au point de pénalty pour Khedira qui marque du plat du pied droit. 2-0 à la 46eme minute, la reprise est difficile pour les gones, et neuf minutes plus tard, les madrilènes inscrivent un 3eme but par Ösil. La messe est dite, les lyonnais semblent etre absent. Et une nouvelle fois les absences lyonnaises leur couteront un but. A la 81eme, Sergio Ramos, sur corner, se defait de deux défenseurs et inscrit d'une reprise de volée le 4eme et dernier but de la soirée.

Trop d'absents et de joueurs sur le retour :

Si le Real Madrid a dominé de la tete et des épaules cette rencontres, Lyon lui a bien facilité la tâche. L'OL manquait, il est vrai, de forces vives. Outre l'absence de Lisandro, Rémi Garde a dû déplorer les forfaits de Maxime Gonalons, touché à la cuisse, et de Clément Grenier. Cela a contraint le technicien lyonnais à aligner un milieu totalement inédit à Santiago-Bernabeu. Entre un Gueida Fofana qui manque d'experience et un Yoann Gourcuff qui reprend à peine, il est dur d'exister techniquement et physiquement face à des joueurs comme Özil, Khedira, Cristiano Ronaldo etc.

F.L.

Publié dans Ligue des champions

Commenter cet article