Lyon assure avant la Ligue des champions

Publié le par 90minutes.over-blog.fr

Le long mois qui attend l'Olympique Lyonnais debutait ce samedi soir avec la reception de la lanterne rouge Nancy. Apres la treve internationale et avant un match important de Ligue des Champions mardi soir face au Real Madrid, Remi Garde devait composer une équipe fraiche et competitive.

Lyon assure avant la Ligue des champions

Alors que l'OL joue à domicile, c'est pourtant bien Nancy qui se montrera le plus dangereux durant le premier quart d'heure. Sans réellement mettre en danger Remi Vercoutre, qui remplace Hugo Lloris forfait (gastro enterite) les nancéens dominent le début de rencontre. L'Olympique Lyonnais qui compose avec le retour de Cris et de Gueida Fofana (en lieu et place de Lovren pour le premier et de Kallstrom pour le second) mettra exactement 17 minutes à se mettre en jambe. Les lyonnais s'approche alors petit à petit des buts de Gregorini, les nançéens commencent à faire de nombreuses fautes. Et à la 26eme minute de jeu Mangani fauche Michel Bastos à 25 metres du but plein axe. Le brésilien se charge alors de frapper le coup franc. Sur une frappe lourde, Gregorini est trompé par le ballon qui rebondit devant lui. Lyon inscrit un but et peut respirer.Sur l'engagement, Nancy veut repartir à l'attaque. Les lyonnais jouent alors un contre à la 29eme minute. Gomis et Briand font un une deux parfait. Gomis n'a alors plus qu'a pousser du plat du pied le ballon au fond des filets. 2-0 à la demi heure de jeu, on se dit alors que le match tourne finallement bien pour des lyonnais qui sur les premieres minutes semblait avoir du mal à se trouver. Les nancéens ont du mal à se remettre de ces deux buts encaissé coup sur coup. Sonné alors que jusque là ils réalisaient un bon match, les hommes de Jean fernandez perdent leur serenité et à la 31eme lemaitre offre un penalty apres avoir retenu Grenier dans la surface de réparation. Bastos se charge alors de le frapper. Il ne rate pas l'occasion et trompe Gregorini. Lyon mène desormais 3-0, le match semble plié, et on commence à s'inquieter pour la lanterne rouge de Ligue 1.A la 43eme minute un evenement à Gerland. Yoann Gourcuff fait son retour sur la pelouse en remplacant Grenier, bléssé. Absent depuis le 1er mai dernier, l'ancien bordelais fait sa premiere apparition de la saison.Lyon et Nancy se séparent à la mi temp sur un score de 3-0. Lyon n'aura jouer que 20 minutes dans ce match, mais auront fait craquer les nancéeins en seulement 5 minutes.Au retour des vestiaire, Lyon, comme à son habitude lorsqu'ils mènent au score, laisse le ballon à l'adversaire, se contentant de gérer et de jouer les contres. Les hommes de Remi Garde n'oublient pas que mardi ils ont un gros match à Santiago Bernabeu qui les attends. Dans cette optique, l'entaineur lyonnais fait tourné. A la 68eme, il remplace Briand par Ederson. Le brésilien lui aussi fait son grand retour apres de long mois d'abscence. Les nancéens vont se créer quelques rares occasion, mais rien de très dangereux. Michel Bastos, double buteur est remplacé par Alexandre Lacazette à la 81eme. Quatre minutes plus tard, sur un corner, les nancéens inscrivent un but par Jo-Gook. Mais l'arbitre siffle un penalty pour une faute de Cris qui accroche un adversaire. André Luiz se charge de le tirer, mais Vercoutre repousse du poing sa frappe. L'entrée de l'ancien auxerrois Jo-Gook semble avoir fait du bien à l'ASNL. Il se fait remarquer à la 88eme avec une frappe magnifique en dehors de la surface de réparation coté gauche. Il élimine un lyonnais par une talonnade et enchaine d'une magnifique frappe du droit dans la lucarne opposé. Vercoutre ne peut rien faire et est battu. Les nancéen reviennent à 3-1, mais il semble bien qu'il est trop tard. Les nancéens tenteront bien une derniere attaque, mais l'arbitre siffle la fin de la rencontre sur le score de 3-1 pour l'Olympique Lyonnais.

« Une grande équipe ne perd jamais deux fois de suite », clamait haut et fort Gérard Houllier du temps où il officiait sur le banc de touche de l'Olympique Lyonnais. Et bien visiblement, cet adage cher à l’ancien entraîneur n’a pas quitté le club septuple champion de France. En effet, après avoir été battus avant la trêve internationale par le Paris Saint-Germain (2-0), les Gones ont remis les pendules à l’heure ce samedi soir et preparent sereinement leur deplacement à Santiago Bernabeu.

 

OL: Vercoutre Reveillere B. Koné Cris Cissokho Gonalons Fofana Grenier (Gourcuff, min.43) Briand (Ederson, min.68) Gomis Bastos (Lacazette, min.80)
Nancy: Gregorini Lemaitre Lotiès André Luiz Helder Brison (Cuvillier, min. 79) Mangani Karaboué Moukandjo (Sane, min.45) Niculae Jeannot (Jo-Gook, min.79)
BUTEURS: 1-0, min 25 Bastos 2-0 min 28 Gomis 3-0, min 31 Bastos (s.p.) 3-1, min 88 Jo-Gook
ARBITRE: R. Buquet Avertissements : Moukandjo (min. 15) André Luiz (min. 45) Lemaitre (min. 52) Briand (min. 67) Cissokho (min. 75)

 

F.L.

Publié dans Ligue 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> Cette victoire était importante pour le moral pour relancer l'équipe et se rassurer... les voilà repartis, et ils devront battre un adversaire plus redouble... Le Stade Rennais...<br /> <br /> <br />
Répondre