Ligue 2 - 11eme journée

Publié le par 90minutes.over-blog.fr

Ligue 2 - 11eme journéeAu soir de la fin de la 11eme journée de Ligue 2, le Stade de Reims serait il en train de baisser de rythme  aprés son match nul face au Tours FC. De son coté, le FC Nantes confirme son grand retour dans le haut du classement grace à sa victoire 3-1 contre le FC Istres. En cloture de la 11eme journée, Monaco a subit une lourde défaite au Roudourou (4-0) face à l'EA Guingamp.

Tours FC 1-1 Stade de Reims : Le Stade de Reims à la peine

Décidément, Reims a bien du mal à voyager ces derniers temps. Après deux défaites en déplacement, les Champenois ont dû se contenter d'un point à Tours ce vendredi (1-1). Un nul frustrant puisque le leader, en infériorité numérique suite à l'expulsion logique de Tainmont pour un tacle très dangereux sur Cardy (47e), avait su faire le dos rond et même glacer le public du Stade de la Vallée du Cher par l'intermédiaire d'Amalfitano (75e). Trois points précieux et inespérés leur tendaient les bras… jusqu'à ce que Blayac, fraîchement entré en jeu, ne vienne crucifier Agassa en toute fin de rencontre (89e). Une bien mauvaise opération pour Reims. Car les Clermontois, eux, n'ont pas fléchi au Mans (0-2). Le serial buteur, Jean-François Rivière, a de nouveau frappé avec un doublé à la clé (50e, 80e). Et voilà les Auvergnats revenus à une longueur des Rémois.

Le Mans FC 0-2 Clermont Foot : Clermont consolide sa place de dauphin

Après une première période équilibrée mais peu rythmée, les Auvergnats se sont adjugés la partie dans le second acte. Jean-François Rivière a inscrit les deux réalisations clermontoises (49e, 80e sur pénalty). Les 7e et 8e but pour l'attaquant clermontois de 34 ans ! Clermont, qui a su conserver ses cages vierges, consolide sa place de deuxième au classement.

FC Nantes 3-1 FC Istres : Le FC Nantes confirme

Veretout et Wiltord ont inscrit deux des trois buts du FC Nantes face au FC Istres (3-1).

En bien meilleure forme depuis le début du mois de septembre, les Nantais ont poursuivi leur remontée à domicile face au FC Istres (3-1). Les canaris alignent ainsi un sixième match sans défaite.  Les jeunes Veretout et Trebel, formés au FCN, ont fait trembler les filets, avant que Wiltord ne confirme la victoire nantaise en fin de match. Mais en réalité, que ce fut dur ! Bousculés en première période, traités de «piquets» par leur propre entraîneur à la pause alors qu'ils étaient devant au tableau d'affichage, les Nantais se sont faits peur avec l'expulsion sévère de Trebel (67e), suivie dans la foulée par la réduction du score de Fettouhi sur coup franc (68e).  Les Canaris, meilleure formation de Ligue 2 sur les 5 dernières journées (3 victoires et 2 nuls), grimpent à la 5e place. Ils ne sont plus qu'à deux longueurs du podium.

CS Sedan Ardennes 1-4 US Boulogne CO : Le sursaut de Boulogne

En manque d'inspiration, les Sedanais de Lionel Carole ont passé leur temps à courir derrière des Boulonnais décomplexés.

Dans une période délicate, l'US Boulogne CO a réagi sur la pelouse du CS Sedan. Invaincus depuis le 20 août, les Sedanais avaient pourtant bien démarré grâce à M. Diallo. Mais les Boulonnais ont prouvé qu'ils valaient mieux que leur place de relégable. En 45 minutes, ils ont renversé les Sangliers et enregistré une très belle victoire (1-4). Le doublé de Karuru ainsi que les buts de Reale et Reset ont glacé le stade Louis-Dugauguez. Avec ce 1er succès décroché à l'extérieur, l'USBCO s'extirpe de la zone rouge et prend deux longueurs d'avance sur le premier relégable, l'Amiens SC.

FC Metz 0-2 Havre AC : 4eme défaites pour les grenats

Les messins avaient à coeur de se relancer suite à trois défaites d'afflilées dont deux en terre grenat. Pari manqué ! Obligé de composer une équipe sans les cadres de l'équipe, Dominique Bijotat a du appeler des joueurs de l'équipe CFA. En effet, la liste des absences est longue  avec les blessures de Joris Delle, Kévin Diaz, Diafra Sakho ou encore Mathieu Duhamel auxquels viennent s'ajouter les suspendus à savoir Kalidou Koulibaly et Diagne Fallou. Autant de joueurs blessés et suspendus, habituellement titulaires qui manquent à l'appel. Difficile dans ces conditions de pouvoir pretendre à un résultat. Les Normands inflige une 4e défaite consécutive aux Messins  (0-2) avec des buts de Yohan Rivière (35e) et Fleurival contre son camp (53e). Le FC Metz n'est désormais plus qu'à 2 points de la relégation . Le Havre quant à lui est 4eme à égalité de point avec le SC Bastia.

SC Bastia 2-2 RC Lens : un match corsé

 Tout est parti d'une bagarre sur la pelouse... (Maxppp)

Le SC Bastia a du s'arraché pour préserver son invincibilité à domicile, face à une solide équipe du RC Lens. Réalistes, les Lensois frappaient les premiers. Sur un corner de Ben Saada, Kondogbia déviait le ballon au premier poteau. Dans les 5,50 mètres, Pollet se jetait et donnait l'avantage aux Artésiens avec sa 4e réalisation de la saison (0-1, 27e). Les Nordistes faisaient le break onze minutes plus tard. Un long dégagement de Fabre surprenait Pollet ainsi que deux défenseurs corses. La balle parvenait jusqu'à Eduardo, à l'entrée de la surface. Le Brésilien résistait au retour de Cioni et doublait la mise (0-2, 38e). Auteurs d'une belle première période, les Sang et Or pliaient juste avant la pause. S. Diallo effaçait Fabre, à l'entrée de la surface, mais se retrouvait excentré sur la gauche. Il levait la tête et trouvait Maoulida en retrait. Le numéro 8 relançait les siens (1-2, 45e). Les Corses poussaient dès le retour des vestiaires. Ils revenaient dans les dix dernières minutes. Après un cafouillage dans la surface lensoise, le ballon roulait jusqu'à S. Diallo qui ne laissait aucune chance à Fabre (2-2, 83e). A la 90e minute une bagarre éclate sur le terrain, suite à une faute sur le milieu bastiais, Sadio Diallo. Après quelques minutes d'échauffourées, M. Bastien, l'arbitre de la rencontre, décide d'expulser trois joueurs, Gilles Cioni du côté de Bastia, Samba Sow et Gabriel Cichero pour Lens. Le SC Bastia s'accroche au podium et conserve sa 3e place, à la différence de buts. Le RC Lens recule à la 15e position.

EA Guingamp 4-0 AS Monaco FC : Guingamp coule Monaco

Atik trompe Carrasso et ouvre le score.

En clôture de la 11e journée, l’EA Guingamp a soigné sa différence de buts dans le choc du bas de tableau face à l’AS Monaco. Si l’entame de match était équilibrée, les Guingampais ne tardaient pas à accélérer. Giresse s’arrachait pour empêcher un ballon de sortir en six mètres, sur le côté gauche. Il servait Argelier qui centrait. Dans le dos de Muratori, Atik contrôlait le ballon et fusillait J. Carrasso (1-0, 16e). Intenable ce lundi, Douniama faisait parler de lui à son tour. Il prenait de vitesse l’arrière-garde monégasque et était fauché par J. Carrasso, qui était exclu sur l’action (37e). Giresse se chargeait de tirer le penalty et doublait la mise (2-0, 39e). Les assauts bretons s’enchaînaient. Mercier pénétrait dans la surface et frappait puissamment, Sourzac répondait présent (41e). Le portier s’inclinait sur le corner qui suivait. Argelier le lobait en reprenant le ballon de l’épaule (3-0, 42e). Les Costarmoricains cherchaient à enfoncer le clou au retour des vestiaires. Les Monégasques subissaient un nouveau coup dur. Muratori était expulsé et laissait ses coéquipiers à 9 contre 11 (49e). Les locaux usaient leurs adversaires et frappaient une dernière fois en fin de match. Sur l’aile droite, Knockaert rentrait dans la surface, crochetait Dingome et trouvait la lucarne opposée d’un superbe tir (4-0, 80e). Avec cette belle victoire, sa plus large en Ligue 2 depuis le 16 mai 2008, l’EA Guingamp grimpe à la 10e place. L’AS Monaco glisse à la 20e position.

Les autres résultats : AC Arles-Avignon 1-1 Amiens SC / Chatearoux 1-0 ESTAC / Stade Lavallois 0-1 Angers SCO

Aprés cette 11eme journée de Ligue 2, le Stade de Reims arrive à conserver sa place de leader, mais jusqu'a quand ? Clermont est toujours à l'affut, tout comme le promu Bastiais qui ne cesse d'impressionner. Le FC Nantes remonte tranquillement dans ce championnat après un départ compliqué. Tout comme le RC Lens qui continu sa progression vers le haut du classement. Sedan, pourtant désigné comme potentiel promu en Ligue 1 s'est fait surprendre par un USBCO survolté, faut il y voir un effet Pascal Plancque qui vient de remplacer Michel Estevan sur le banc boulonnais ? En cloture de cette journée, l'AS Monaco de Marco Simone prend une correction à Guingamp. Ce resultat négatif enfonce un peu plus le club de la Principauté qui est lanterne rouge avec seulement 9 points. Le Mans FC est 19eme, le club qui avait pour ambition de jouer la montée est lui aussi dans une situation trés critique.

F.L.

Publié dans Ligue 2

Commenter cet article