La semaine des entraineurs - Claude Puel

Publié le par 90minutes.over-blog.fr

Auditeurs de la premiere heure de RMC que je suis, je ne pouvais pas ne pas vous parler de cette " Semaine de l'entraineur" qu'organisait la radio sportive. Cinq jours - Cinq entraineurs. La semaine devait etre riche d'enseignements, où les entraineurs accueillit au sein des studios de RMC n'etaient autres que les entraineurs des cinq premier de Ligue 1 qui ont évoqué de multiples sujets.

Lundi : Claude Puel (Olympique Lyonnais)

Premier invité de cette "semaine des entraineurs" Claude Puel. L'entraineur lyonnais à ainsi évoqué sa personnalité, ses joueurs, ses méthodes… et son avenir.

Evoquant le match nul 1-1 concédé ce week end face à Rennes : On a géré de facon sterile, sans aller chercher le deuxieme but, et on n'est pas a l'abris d'un but sur coup franc. Ca fait mal car mes joueur ne meritaient pas ca. Le titre perdu ? non, il reste dix match, encore consequent, 30points, il faut bien se concentré, c'est encore jouable.

Sur les choix tactique, jugé trés defensif, l'entraineur se defend "non, ce sont des caricatures, on est la deuxieme attaque du championnat, a un ou deux buts apres lille. Mais il y a une conception du foot francais avec deux attaquant axiaux. Quand on regarde le Real, il y a cinqs joueurs a vocation offensives, le plus important est l'animation".

On aimerais tous voir une equipe de Lyon plus joueuse, comme il y a plusieurs saisons, qui maitrisait son sujet  "je n'aime pas prendre des buts, terminer un match a 4-3, ca ne m'interesse pas, mais gagner 4-0, marquer des buts oui, j'aime, c'est un signe de regularité, d'efficaité, de solidité. On doit être costaud sur des aspects défensifs si on veut aller loin."

Critiqué pour son caractere, Claude Puel declare que "ca fait parti d'une dualité, j'ai toujours été comme ca. etant joueur, j'etais sanguin sur le terrain, je m'exprimais beaucoup, mais en dehors je suis reservé. Et en tant qu'entraineur c'est pareil. En dehors du terrain je prend de la distance, pour etre au calme, bien reflechir. Ce n'est pas un defaut je pense. "

Puel a pu aussi evoqué les rapport avec ses joueurs, car comme nous le savons tous, beaucoup de choses ont été dites, nottement avec Lisandro Lopez " j'ai des relations normale, je ne leur fais pas l'accolade ni leur passe la main dans le dos tous les jours, c'est vrai, mais j'ai des rapports normaux, differents de ce que l'on entend ou li dans la presse, qui declare que je suis austaire, froid, et que je ne parle jamais etc, c'est faux ! "

Il a aussi put s'exprimer sur Jean Michel Aulas, trés au devant de la scene du club " c'est un jeu de role, le président Aulas aime etre dans les medias, c'est un president qui laisse travailler ces entraineurs, qui ecoute, niveau recrutement...Aulas defend son club, c'est sa personalité, personne ne simiscera dans mon fonctionnement, dans mes choix d'equipe. Ca n'est jamais arrivé, et ca n'arrivera jamais. Les medias seraient orphelin de Aulas, il fait partie du patrimoine du foot, il ne laisse pas indiferent, qu'on l'aime ou pas. Mais si j'ai quelque chose a lui dire, je lui dit en face. C'est deja arrivé. "

Evoquant la relation avec Bernard Lacombe, conseiller du president Aulas qui declarait il y a quelques semaine ne pas parler avec Claude Puel, l'entraineur rhodanien confie " on a eu une periode de frustration, on ne se parlait pas beaucoup, mais aujourdhui, tout se passe tres bien, les choses ont été dite, la remontée au classement de l'equipe a aidé. il faut avancer ensemble "

Beaucoup de supporters reclament la tete de Claude Puel, mais ce dernier compte rester entre Soane et Rhone. " Je reste concentré. Parler de l’avenir, que ce soit pour un joueur ou un entraîneur, ne serait pas conciliable avec la dernière ligne droite qui nous attend et alors que tout reste jouable. Je suis sous contrat et bien à Lyon, même s’il y a de la difficulté et de l’adversité. Ça fait partie du métier. Sinon, il faut en changer. "

S'il y a bien un joueur de critiqué a Lyon, c'est bien Yohann Gourcuff. recruté 26millions d'euros cet été aux Girondins de Bordeaux, le joueur n'a pas le rendement escompté, mais son entraineur a tenu a le defendre " les choses peuvent vite evoluer, Gomis a été tres critiqué, souvent sifflé. Ll faut laisser du temp à un joueur, Yohann est la pour cinq an, c'est sa premiere saison. Il est toujours difficile de s'acclimater, changer d'environnement, d'amis. Il faut laisser du temp à certains joueurs, plus qu'a d'autres, a l'image d'un Raï. " 

L'actu du jour, etait la convocation par Laurent Blanc de deux des bannis de Knysna, Evra et Ribery et cela ne semble pas choquer Claude Puel  "A partir du moment ou ils sont compétitif, ont été sanctionné, je n'y voit pas d'inconveniant. Il ne faut pas faire d'une elite quelque chose d'en dehors du monde actuel, surtout de la part de gens qui n'ont pas été toujours été tout  blanc. Il faut laisser une deuxieme chance aux joueurs. "

F.L.

Publié dans Ligue 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article