La presse espagnole admiratrice de Remi Garde

Publié le par 90minutes.over-blog.fr

La presse espagnole admiratrice de Remi GardeRémi Garde vient de débarquer sur le banc lyonnais et, jusqu’à maintenant, il réussit bien. À l’occasion de la rencontre qui oppose l’OL au Real Madrid, le quotidien El Mundo publie un portrait du Rhodanien dans son édition du jour. Le journal espagnol compare le Lyonnais à Arsène Wenger et Pep Guardiola, rien que ça ! 

Un parcours professionnel similaire :
Ancien milieu défensif,  Rémi « Gard-iola » a été très jeune capitaine de l’OL, à seulement 23 ans. Il y est resté presque 10 ans avant de s’envoler pour Londres et Arsenal. Même en tant qu’entraîneur, les similitudes continuent avec Guardiola. En 2007, l'entraîneur blaugrana prend en charge le Barça B. Au même moment, Garde refuse de remplacer Houllier à Lyon, continue d’être l’un des principaux recruteurs du club et ensuite prend en main les équipes de jeunes. Comme le Catalan, le Lyonnais a fait éclore des joueurs qui sont aujourd’hui dans son équipe première : Lacazette, Grenier ou encore Kolodziejczak. Thiago, Fontas et Delofeu pour Guardiola. El Mundo nous présente un Garde encore plus passionné et perfectionniste que son confrère blaugrana et le journal cite même Raymond Domenech entraîneur de Garde à Lyon pour le prouver : « Il doit vivre et arrêter de prendre le foot autant au sérieux. Rémi termine sa saison le 30 juin et il l’a reprend le 1er juillet. »

Une philosophie partagée par Wenger et Guardiola :
Après un an de disette avec Claude Puel, l’OL a changé de cap et avec Rémi Garde au commande l’objectif premier est de jouer, créer une identité et des valeurs. Une philosophie que le coach partage avec son ancien manager à Arsenal, Arsène Wenger : « C’est une personne qui m’a marqué par ses connaissances. » Capitaine de l’Alsacien à son époque londonienne, Garde s’est beaucoup inspiré de l’entraîneur Gunner. Le jeu, la jeunesse, l’identité. Des termes que Guardiola cultivent au quotidien. Il faut tout de même se calmer car l'Olympique Lyonnais et Garde sont encore loin de ces deux monstres. Mais le journal espagnol apprécie et préfère ce Lyon « aux antipodes de son principal concurrent en Ligue 1, le PSG. »

 

F.L.

Publié dans Ligue des champions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article