L1 - Jusqu'au bout du suspens [1ere partie]

Publié le par 90minutes.over-blog.fr

Alors que tout semble jouer pour les places de relégués à la fin de cette 31eme journée de championnat, le suspens pour la succession aux Girondins de Bordeaux est au summum. Ce titre qui semblait avoir ouvert ses portes pour que les Bordelais se succedent à eux meme, n'a finalement pas encore choisit son vainqueur final. Lyon et Marseille qui se relancent de journées en journées pour la conquete de l'hexagoal, ces équipes qui sèment toujours le trouble, les six premiers du classement se tenant en 3 points, font de la conquete du titre de champion de France 2009-2010 un feuilleton qui ne trouvera peut etre de fin qu'a l'issue de la 38eme journée.

le classement de la Ligue 1 à la 31eme journée



I. Bordeaux, Marseille, Lyon, duels de prétendants

a) Bordeaux prends son mal en patience

Le club de Gironde qui se voyait se succéder a lui même il y a encore quelques semaines, voit son avance être grignoté par ses concurrents. Ce mois de Mars aura été pour les joueurs de Laurent Blanc un mois obscur, avec seulement 2 victoires pour 8 matches joué toute compétition confondu . Les bordelais débute ce mois d'Avril à une troisième place, place qu'ils n'avaient plus occupé depuis le 17 octobre 2009 (suite a une défaite 1-0 au Stade de l'abbé Dechamp d'Auxerre ). Ayant connu la défaite (3-1) en quart de finale aller dans le duels franco-français qui l'opposait à Lyon, ainsi que quelques jours auparavant une défaite clinquante en finale de la coupe de la Ligue face à Marseille (3-1), les bordelais ont perdu de leur superbe et sont désormais en proie aux doutes sur la suite de leur saison. Sans nul doute que la perte de leur défenseur central Marc Planus n'y est pas pour rien dans les contre performances qui s'enchainent, et ce ne sont pas les performances peu rassurante de Ciani, Sané et autre Henrique qui vont améliorer le parcours bordelais.
Le club du Président Triaud pourrait bien se voir tout perdre cette saison. La ligue des Champions qui semblait leur sourire avec un parcours parfait jusqu'à présent va peut être s'arrêter au stade des quarts de finales.



Ce championnat qui semblait leur être promis semble leur tourner le dos lentement mais surement. Mais il reste encore les matches en retards (Valenciennes et Le Mans) qui peuvent leur donner espoir et surtout leur permettre de reprendre leur place à la tête du classement de la Ligue 1. Mais comment vont-ils aborder ces matches qui semblaient être largement à leur portée il y a quelques semaines, et qui semblent aujourd'hui être des plus décisif dans la course au titre. Bordeaux devra attendre de jouer ces matches là pour y voir plus clair . . .

b) Marseille, une nouvelle histoire qui s'écrit ?

Cet OM version 2009-2010 sonne le renouveau du club le plus titré de France. En cette année où leur président historique Robert Louis Dreyfus s'est éteint, le club de la cannebière a su renouer avec le succès en obtenant un premier trophée depuis 17 (très et trop) longues années pour les supporters du club. Et c'est avec à sa tête une ancienne gloire du club que cette nouvelle histoire semble s'écrire. Le jeune entraineur, qui à déjà connu des succès retentissent avec Monaco et la Juventus de Turin a su succéder a Éric Geret. Bien que très décrié à certaines périodes de la saison, nottement sur son recrutement, il à su faire ce qu'aucun entraineur depuis Raymond Goethals n'a su faire, gagner un titre. Le retour de l'OM au premier plan cette saison est aussi dû à la remise en question de l'entraineur sur ces choix, mais aussi sur l'évolution de certains joueurs. Lucho a enfin trouvé sa place dans l'effectif. Ben Arfa et Valbuena, qui avant la trêve hivernale n'étaient plus en odeur de sainteté au Vélodrome ont su renverser la tendance pour devenir des joueurs clés du schéma tactique de leur entraineur. L'OM, qui joue ce soir contre le RC Lens, a la possibilité de prendre la 3eme place à Bordeaux et serait à égalité de point avec. De plus, le club phocéen a lui aussi 2 matches en retard à jouer. Il serait alors en tout point en concurrence avec le club de Laurent Blanc, à une différence prés, le calendrier. Le calendrier des Marseillais semble être plus simple que celui de ces concurrents directs. Celui ci leur permettrait de glaner un nouveau trophée cette saison, trophée dont le club court après depuis 1993, et la victoire appelant la victoire, les supporters peuvent réver d'un sacre, et d'une nouvelle histoire qui s'écrirait. Une histoire qui débute par des places qualificatives pour la ligue des champions durant plusieurs années d'affilés, par la victoire en coupe de la ligue . . . il y a comme un gout de déjà vu dans l'histoire récente du championnat . . .

les joueurs marseillais vainqueur de la coupe de la ligue. Enfin un trophée pour l'OM.



c) Lyon, le retour !

Revoici l'Olympique Lyonnais ! Les joueurs de JMA entament ce mois d'avril en leader de la Ligue 1, place qu'ils n'avaient plus occupé depuis la 10eme journée. Voilà que les supporters du club de la capitale des Gaules se prennent à rêver à nouveau, qui l'eut cru il y a quelques mois !

Lisandro, buteur providentiel de l'OL



Après des mois d'octobre et novembre catastrophique, que ce soit en terme de résultats, mais surtout en terme de jeu, l'OL semble s'être refait une santé,. Puel, longuement décrié par tous les supporters a su trouver les clés de la réussite, et ses choix ne sont aujourd'hui plus contesté. Fini les problèmes de défense avec le retour en forme de Cris et de Boumsong, fini le questionnement du trio offensif. C'est avec des résultats prometteur en championnat que le club a su redresser la barre. Certes, la manière n'y était pas, mais les résultats étaient bien la, alors peu importe, l'essentiel était assuré. Le «renouveau» de l'OL semblait alors passé par son parcours européen. Et quel parcours ! Toujours présent lors des matches de poules, le tirage au sort des 8emes de finales semblaient sonné la fin du parcours européen. En effet, l'olympique lyonnais s'est vu confronter au Real Madrid qui cette saison c'est donné les moyens de ses prétentions. Mais dans le foot, rien n'est écrit, et les joueurs lyonnais réalisèrent deux performances de hauts rangs qui leur ont ouvert une place pour les quarts de finale. Cette victoire 1-0 à Gerland et ce match nul 1-1 à Bernabeu calma l'orgueil madrilène. L'OL renouait en ce mois de février avec la victoire, mais rien n'était acquis, surtout en championnat. Et la défaite le 21 mars au stade vélodrome 2-1 face a Marseille relégua Lyon à la 6eme place. Lyon semblait décroché de la course au titre. Restait alors la Ligue des Champions, compétitions qui fit s'affronter en quart de finale, Lyon à … Bordeaux ! Et ce premier acte a vu un OL qui a su tirer profit de la faiblesse de la défense centrale de ses compatriotes bordelais. Suite à cette victoire 3 buts à 1, ces demies finale qui semblent leur fuir depuis de nombreuses années semblent tout proche. Cette victoire face aux Girondins sonne comme le retour de Lyon, et la victoire à Rennes (2-1) ainsi que la première place en est la confirmation. Cependant, la route est encore semé d'embuche, avec un calendrier des plus difficile. Lyon devra affronter dans les prochaines journées les clubs du haut de classement. Lille (32eme journée), Monaco (34eme journée), Montpellier et Auxerre (35eme et 36eme journée respectivement). Mais aussi, et surtout, les Girondins lors de la 33eme journée. Cet OL là peut être champion, à la seule condition de faire un sprint final parfait. Mais une probable qualification pour les demies finales de la ligue des champions n'empêchera-t-elle pas le club du bord de Rhône de créer ce nouvel exploit ? Une première partie de la réponse n'a-t-elle pas été donné ce week-end end avec la victoire au Stade de la route de Lorient, où l'on promettait la défaite aux lyonnais ? Mais le fait d'être toujours dans la courses, montre bel et bien que l'OL est de retour !!

F.L

 

Publié dans Ligue 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article