l'OL tient enfin sa demie !!

Publié le par 90minutes.over-blog.fr

Bordeaux - OL chapitre 2 :

Nous connaissons enfin le vainqueur du duel franco-francais, il s'agit de l'Olympique Lyonnais ! Malgrès une défaite 1-0 dans un stade Jacques Chaban Delmas où reignait l'ambiance des grands soir, les joueurs de Lyon ont su conserver leur avantage acquis au match aller (ndlr victoire 3-1). Grace à un Lloris décisif, et par un abnégation totale, les joueurs de la capitale des Gaules ont su courber l'échine, mais ne pas rompre. Les vingts première minutes furent pourtant bel et bien a l'avantage des lyonnais. Mais Bordeaux, poussé par son public est revenu dans le match, avec leur joueurs clé que sont Planus, Diarra, Gourcuff et Chamackh. Planus rassura la défense qui fut tant en difficulté au match allé, Diarra imposa sa puissance au milieu de terrain, et Gourcuff qui au court du match s'est repositionné plus bas à mis en difficulté les lyonnais. Cette "domination" bordelaise va se concrétiser au fil de cette première période, tout d'abord par une frappe de Diarra qui attérira sur la barre transversale, puis à la 45eme minute de jeu avec un but de Chamackh. Lors de cette première période, Aly Cissokho aurait du logiquement etre expulsé suite à une vengeance personnelle sur Wendel. Le joueur lyonnais qui avait quelques secondes auparavant était victime d'anti jeu de la part du joueur, ne prendra qu'un carton jaune. Lyon rentre au vestiaire mené 1-0, sous une grosse pression du public bordelais.
La seconde période reprend avec des bordelais qui mèneront encore les débats, sans réellement inquiété le portier lyonnais. Les bordelais verront leur chance passé quand sur une tete de Wendel à la 87eme minute de jeu Lloris sort un arret de classe internationale. Malgrés leur victoire 1-0, les bordelais se voient éliminé de cette ligue des champions, suite a un trés beau parcours.

La suite pour l'OL

Cette rencontre aura était trés dure a gérer pour les lyonnais qui tout le long du match s'est vu défendre. Le jeu offensif lyonnais fut casi inexistant avec un Gomis trop maladroit. Seul Cesar Delgado et Bastos ont tenté vainement d'inquiéter Cedric Carasso. Il est certains que l'abscence de "Lincha" Lisandro Lopez aura pesé lourd dans la balance de ce match retour. Mais ce manque d'élan offensif ne montre-t-il pas les limites de l'effectif de Claude Puel ? Celui ci, ainsi que certains joueurs ont déclaré sur RMC que "nous n'avons pas l'équipe la plus talentueuse que l'OL ai connu, mais elle a une grosse force mentale" . Bien conscient de leurs limites, les lyonnais ont su les compenser par du courage et une envie de s'arracher pour son coequipier. Bernard Lacombe, le conseiller de Jean Michel Aulas, insista aprés la qualification, sur le stage que l'OL a fait cet automne en Tunisie, stage qui a "soudé le groupe" et qui a "créé un collectif".

En demie finale, les lyonnais se verront opposé a un équipe qu'ils connaissent bien, le Bayern Munich qui a su se qualifier au dépends de Manchester United suite, eux aussi, à une défaite 3-2 à Old Trafford.(victoire des bavarois 2-1 au match aller). L'Olympique Lyonnais est a deux match de réaliser le plus grand exploit de son histoire, se qualifier pour la finale qui aura lieu à Bernabeu, à Madrid.




Le club de JMA vient enfin de concretiser ces dix ans consécutif de présence en Ligue des Champions. Le club qui n'arrivait pas à dépasser les quarts de finale vient enfin de passer un palier. Cette qualification est pour l'entraineur rhodanien "la victoire de tout un groupe" et "elle récompense le travail éffectué par le président Aulas et l'actionnaire Jérôme Seydoux depuis de nombreuses années.".

F.L.

Publié dans Ligue des champions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article