J27 - Lille s'accroche, Paris decroche

Publié le par 90minutes.over-blog.fr

Et un conccurent de moins dans la course au titre ! Le club des cinq se referment pour ne devenir qu'un top 4. La pression des resultats des deux olympiques (Marseille et Lyon) qui se sont tout deux opposé la veille 2-0 ont eu raison du Paris SG qui se retrouve desormais a  8 points du leader lillois, qui s'est imposé lors du derby contre Valenciennes qui avait lieu quelques heures plus tot, dans un match a l'arraché.

Lille qui rit ...

Quand est ce que Lille perdra son avance ? Voici la question que tout le monde se pose. Week end apres week end, le LOSC occupe la place de leader et ne compte pas la partager avec qui que se soit. Fort de leur victoire sur Marseille acquise le week end dernier, se sont des lillois serein qui accueille au stadium Nord de Villeneuve d'Ascq, Valenciennes, pour un derby qui s'annonce etre largement a la portée des Dogues. Et pourtant ...

Lille se fait accrocher :

C'est sur une pelouse toute neuve arrivée des Pays Bas que les lillois debutaient cette rencontre. Si la prestation des lillois n'est pas impressionante, ils trouvent toutefois le chemin des filets par le meilleur buteur du championnat, Moussa Sow. Sa frappe de l'exterieur de la surface de reparation est dévié du bout du pied par un defenseur de Valenciennes, ce qui aura pour effet de tromper D.Gregorini, le ballon trouve la lucarne. 1-0 pour le LOSC a la 39eme minute de jeu. Cette ouverture du score avant de retrouver les vestiaires est un bon resultat pour des lillois mis a mal par leur adversaire du jour. Au retour du vestiaire, les Valenciennois se montrent plus actif, et Gregoiry Pujol, esceulé entre deux defenseurs lillois egalise a la 59eme, d'une tres balle frappe croisée qui trompe Landreau. Un but partout. Les minutes passent, et les lillois n'arrivent pas a inscrire un nouveau but, on se dit que se sera un match nul, et que le LOSC a peut etre laché, qu'il a laissé passer sa chance ...

 La reussite d'un champion :

Mais une nouvelle fois, la sixieme lors de cette saison, le LOSC s'impose dans les arrets de jeu. Comme le Week end dernier ou Pierre Alain Frau donne aux siens les 3 points de la victoire face a un rival drect, Marseille (1-2), cette fois ci, c'est la pepite lilloise Eden Hazard qui donne la victoire. Si un match nul face au VAFC semblait se dessiner, a la 92eme minutes de jeu, Mavuba fait une passe lumineuse a un Hazard etrangement seul dans la surface de reparation Valencienoises. Le prodige belge decoche alors une frappe croisé qui trouve le chemin du but dans le petit filet opposé. 2 buts a 1, le LOSC s'impose une nouvelle fois, et laisse ses poursuivants a 3 points (Rennes) et 4 points (Lyon, Marseille). Rudy Garcia savoure cette victoire difficle « On s’en sort bien. Nous avons réalisé une première période très moyenne durant laquelle nous avions sans doute oublié que nous évoluions sur une nouvelle pelouse, tant nous nous sommes entêtés à jouer long et à balancer. L’équipe était coupée en deux, nous défendions à six. À ce titre, je pense avoir fait une erreur. J’aurais dû me priver de l’un des quatre attaquants pour bénéficier d’un rideau défensif plus efficace qu’il ne l’était avant la pause. Nous n’avons pas joué notre jeu habituel. Mener 1-0 à la mi-temps était flatteur. Après l’égalisation valenciennoise, il a fallu aller chercher cette victoire. C’est le point positif de la soirée, car les joueurs ont su trouver les ressources nécessaires pour arracher les trois points. Nous avons enfin écarté le jeu et trouvé des solutions entre les lignes. Je suis satisfait de constater que nos poursuivants au classement gagnent. Cela nous pousse à aller chercher les victoires. Posons-nous à présent les bonnes questions quant à la préparation du prochain match à Brest, car nous aimerions bénéficier d’une meilleure capacité à changer de rythme »,

Eden Hazard offre aux siens une victoire ô combien difficile et precieuse

Et à la fin c'est Lille qui gagne !

Logo Paris Saint-Germain... Paris qui pleure :

 

Avant le classique OM-PSG qui s'averait etre des plus intenses tant par l'affiche que par l'importance du resultat, les parisisens accueillait au Parc des Princes Montpellier. Suites aux victoire conjugué de Lille, Marseille et Lyon, les parisiens se devait de l'emporter pour rester dans la course. Face a une equipe de Montpellier qui comme a son habitude sera accrocheuse, les parisiens savait quoi faire, remporter ce match.

Paris ne pouvait pas rever meilleure entame :

Le PSG avait là l'ocasion de se racheter de la defaite subit le week end dernier face a Auxerre (1-0) mais aussi de rester en course pour la lutte au titre. Et les parisiens entamme de la meilleure des facon cette rencontre. C'est par un coup de pouce bien involontaire de l'arbitre central, M.Buquet, que les parisiens lancent une contre attaque, Celle ci se termine alors par un centre au millimètre de Nenê pour Hoarau  qui d'une tete imparable ouvre le score pour le PSG a la 11eme. Le coté droit de la defense héraultaise est dépassé, et les parisien, dont Néné, en profite. Dans la foulée du premier but, ce PSG euphorique enfonçait le clou sur un centre de Giuly prolongé dans son propre but par Yanga-Mbiwa (2-0, 13e). On se dit alors que le match est plié. Mais les montpellierains ne comptaient pas lacher.

Hoarau inscrit le premier but de cette rencontre folle

Jusqu'a la debacle :

Sonné des deux buts encaissé coup sur coup des l'entamme de la rencontre, les montpellierains mettront une bonne demie heure a s'en remettre. C'est a la fin de la premiere periode qu'ils reviennent dans la rencontre. Mais c'esta u retour des vestiaires que Giroud trouve le chemin des filets en prolongeant de la tête un coup-franc de Belhanda. Les Héraultais reviennent alors a 2-1 a la 47eme et peuvent alors rever de revenir au score. Mais seulement deux minutes apres la reduction du score, Cyril Jeunechamp se fait exclure sur un deuxieme carton jaune pour insulte sur l'arbitre assistant. On se dit alors que le PSG va pouvoir reprendre le jeu en main et que les montpellierains seront abbatu. Et c'est bien l'inverse qui va se produire, Les Héraultais continue d'attaquer, et les parisiens ne sont plus aussi sur de leurs forces qu'en debut de rencontre. Néné veut faire la difference seul, il assure le show, veut etre le sauveur, mais ca ne fonctionne pas, et Hoarau déclarera apres la rencontre "voulouir en recadrer certains" nul doute que cette petite phrase s'adressait au bresilien, qui reconnait lui meme vouloir en faire parfois trop. Et ce que l'on sentait arriver arriva, a la 59eme minutes, Romain Pitau donne un ballon a Giroud qui se retrouve alors seul dans la surface. Il ajuste alors Edel et trouve pour la seconde fois de la soirée le chemin des filets. A deux buts partout, on se dit que le vent a tourné, que les parisisens qui etaient sur de leurs forces vont sombrer et connaitre une nouvelle defaite face a cette equipe montpellieraine accrocheuse. Le score en restera a deux buts partout, et si les parisiens ont eviter le pire, ce match nul a un gout de defaite pour les joueurs de la capitale. 

Giroud trouve par deux fois les filets et offre aux siens un match nul 2-2  Girard « fier de son équipe »

Cette 27eme journée aura eu pour enseignement la mise a l'ecart du Paris SG dans la course au titre. Meme si tout n'est pas terminé pour les hommes de Kombouaré, cette semaine pourrait s'averer etre fatale. Apres la defaite face a Auxerre, la defaite face au Benfica Lisbonne en Europa League, voici un match nul qui doit faire mal au moral avant de jouer le match retour d'Europa League de Jeudi et surtout, le classique au Velodrome. Si ils n'ont pas user de toutes leurs cartouches, dimanche prochain sera leur ultime chance de croire encore au titre, et peut etre aussi au podium. Le LOSC quant a lui poursuit son bonhomme de chemin. Meme si les victoires sont difficiles a acquerir, elles sont bien presente, acquise comme un futur champion. Ce week end, les dogues peuvent encore faire grandir leur avance au vue des rencontres du week end. Si le PSG se rendra a Marseille, que Lyon accueillera Rennes, Lille a une rencontre que l'on peut pretendre plus simple, face au Stade Brestois. Samedi et Dimanche prochain, certains pourraient y laisser des plumes ...

F.L.

Publié dans Ligue 1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article