Dossier Gourcuff, il n'y a plus de clause

Publié le par 90minutes.over-blog.fr

Comme nous vous l'annonçons depuis plusieurs semaines, Lyon s'interesse de prés au bordelais Yoann Gourcuff pour renforcer son entre jeu. Cependant, la clause liberatoire de 26 millions d'euros avait de quoi refroidir les ardeurs du président Aulas. Mais aujourd'hui, cette clause serait caduque, de quoi donner un nouvel espoir a l'Olympique Lyonnais de recruter le jeune international. C'est une vraie bombe qu'a laché Nicolas De Tavernost, président des Girondins de Bordeaux. « Yoann Gourcuff avait une clause de départ  jusqu'au 31 juillet. Elle n'a pas été levée. Les choses sont donc très claires pour nous », Cette fameuse clause qui empechait alors a son départ s'arretait donc au 1er août. Cette arme disuasive que possedait les girondins vient de partir en fumée. Et l'OL pourrait donc revenir a la charge fort de cette nouvelle donne. Un depart de Gourcuff, à l'OL ou ailleurs est des plus envisageable. En effet, Bordeaux ne joue aucune competition europeenne, et sans nul doute que le joueur aimerait participer a la Ligue des Champions. Devant rester au plus haut niveau pour pouvoir aussi etre selectionné en équipe de France, il devra démontrer que Laurent Blanc peut compter sur ses qualités techniques. Lui qui etait des 23 de Knysna n'etait pas présent lors du match amical face a la Norvege, et sera absent pour les deux rencontres suivantes, de quoi perdre sa place en équipe de France. Seul recours, se montrer, briller au plus haut niveau.

Coté bordelais, le club affronte ce week end le Paris SG. Si le club au scapulaire venait a perdre, cette saison serait peut etre annonciatrice d'une saison difficile, et pourrait résulter une saison blanche, sans titre, et surtout, sans competition europeenne a la clé. Cela, les actionnaires, M6, ne le voit pas d'un bon oeil. En effet, le club vit encore comme s'il etait europeen, avec des salaires de joueurs et un budget fait pour des coupes europeenne. Mais Bordeaux n'a pas la meme solidité financiere que l'OL. Ne pas avoir décroché la Ligue des Champions la saison passé a clairement affaiblie le club. La vente d'un Gourcuff serait alors pour les bordelais un moyen de faire rentrer de l'argent dans les caisses du club, mais aussi d'alleger la masse salariale.

Lyon avait vu son offre de 10 millions d'euros rejetté par les dirigeants bordelais. Cela c'etait encore à l'epoque ou le joueur possedait cette fameuse clause liberatoire. Lyon pourrait a nouveaux se pencher sur le dossier, meme s'il y a peu Jean Michel Aulas annoncait "Il n’y a pas d’accord et d’intérêt pour Gourcuff. On en fera aucun recrutement cette année".  . Mais la réalité du terrain est tout autre. Le club a besoin d'un milieu createur apres la grave blessure d' Ederson. Et si Lyon venait a recruter le defenseur brésilien de Sao Paulo Joao Miranda, la rumeur Paulo Henrique Ganso s'eteindrait trés clairement, faute de place extra-communautaire.

 

Lyon va-t-il relancer le dossier Gourcuff suite a ses déclaration du président De Tavernost ? C'est ce qu'evoque Le Parisien ce samedi. La clause liberatoire n'etant plus d'actualité, les gones pourraient bien recruter Gourcuff avec un tarif nettement a la baisse, faut il que les dirigeants bordelais ainsi que le joueur acceptent l'offre lyonnaise.

 

F.L.

Publié dans Transferts

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article