Coupe du monde 2010 : Les bafanas y étaient presque . . .

Publié le par 90minutes.over-blog.fr

Quatre ans que nous attendons ceci avec impatience, et aujourd'hui, nous y sommes. L'ouverture de cette coupe du monde 2010, qui se déroule pour la premiere fois de l'histoire sur le continent africain, a débuté. Lancée par une cérémonie d'ouverture pleine de symboles, nottement lorsque R-Kelly leva son poing vers le ciel, qui n'est pas sans rappeler la lutte des Noirs contre le racisme, la fete qui va durer du 11 juin au 12 juillet débute.

Le match d'ouverture, Afrique du Sud - Mexique semblait, aux vues des derniers matches, semblaient déséquilibré, le Mexique etant le grand favoris de cette rencontre


Une entrée sous pression

C'est en dansant et en chantant que les sud africains entrèrent dans le stade de Johanesbourg, certainement pour se relaxé, préssé d'en découdre avec leurs adversaire du jour.Mais l'entame du match fût sans conteste mexicaine. Les bafana bafanas perdaient beaucoup de ballon, avec des passes trop molle, voire dangereuse pour eux meme. Le gardien de but sud africain dût s'employer à diverses reprises pour éviter à son équipe d'etre mené à la pause.
Ce début fût-til seulement la révélation que le Mexique était supérieur au pays hôte ? Ou fût-il révélateur d'un certain "stress", d'une "pression" ? Peut etre un peu des deux. Mais au fur et à mesure que les minutes s'ecoulaient, les sud africains semblaient rentrer enfin dans cette rencontre. La partie pouvait alors débuter.


Tshabalala, premier buteur de la compétition

On ne peut pas dire que l'equipe d'Afrique du Sud soit une équipe on ne peut plus technique. Face aux Suarez, Raphael Marquez et autres joueurs connu de l'equipe des "azteques", seul Pienaar qui évolu actuellement à Everton (Angleterre) est réellement connu du grand public. (MPhela est connu par une partie du public francais, il évolua à Strasbourg).
Cette equipe, pourtant limité techniquement, sût produire un beau jeu, à une ou deux touche de balle, jeu de passe courte, de ballon en profondeur.On reconnait bien là la patte de son selectionneur, Parreira (champion du monde avec le Bresil en 1994). Elle fiît meme mieux, elle trouva le chemin des filets à la 55eme minute, apres un magnifique but de leur milieu gauche Tshabalala. Le premier buteur de cette coupe du monde 2010 était donc sud Africain.

Siphiwe Tshabalala, premier buteur de cette coupe du monde, donne l'avantage aux siens.


Une égalisation providentielle

Les sud africains semblaient alors avoir l'emprise sur le jeu, et l'exploit semblait à portée de pied. Cependant, c'etait sans compter sur le barcelonais Rafael Marquez qui à 10 minutes de la fin de la rencontre égalisa pour le Mexique. Mais les bafanas bafanas, devant leur public, voulaient la victoire, et continuèrent à produire leur jeu. Lors des arrets de jeu, cela a failli etre payant, mais le tir de MPhela heurta le poteau. L'arbitre Ouzbeque du match, siffla alors la fin de cette premiere rencontre de ce mondial sur un score de un partout.


Rafael Marquez, egalise pour le mexique et brise le reve de millions de sud africains.


Cette premiere rencontre entre le supposé favoris (le Mexique) et le "petit poucet" s'est révélé etre plus sérré qu'a premiere vue. Les bafanas, devant leur public ont fait honneur à tout un peuple, à tout un continent. Aprés des débuts difficiles, ils ont su relever la tete, et ont meme reussit à faire douter les Mexicains. Les azteques, quant à eux, peuvent avoir un gout amer de ce match nul. Aprés une entame où ils dominaient les débats haut la main, ils se sont éffacé, reméttant en confiance cette équipe sud africaine, qui a su en profiter.

Ce premier match, tant attendu par tout un peuple, toute l'Afrique, mais aussi dans le monde entier, fût une belle rencontre, et les vuvuzélas auront résonné tout au long de cette partie, et ce n'est qu'un début !!

F.L

Publié dans Coupe du Monde 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article