Bielorrusie-France retour vers le passé

Publié le par 90minutes.over-blog.fr

Au lendemain du premier des trois matches que l'Equipe de France va jouer cette semaine, les joueurs tricolores affrontaient la Bielorrussie en match de qualification pour l'Euro 2012. La Bielorussie, 53eme nation au classement FIFA espérait obtenir un match nul, peu importe la maniere. L'équipe de France elle se devait de remporter la victoire pour deux raisons majeure. La premiere, c'est qu'une victoire aurait donné la casi certitude d'une qualification à l'Euro. La seconde, pour laver l'affront subit au Stade de France lorsque la Bielorrussie etait venue s'imposer 1-0.

Triste copie qu'ont rendu les Francais hier soir à Minsk. Devant se contenter d'un triste 1-1, nombreux sont les adjectifs pejoratifs qui pourraient décrire la rencontre. Et la presse hexagonale n'y est pas aller de mains morte, et pour cause !! Tel de nombreux spectateur du match, je me suis ennuyé. Pire meme, j'ai cru revenir a quelques mois en arriere, lorsque le selectionneur était encore Raymond Domenech. Parlons en d'ailleurs !! Quelques questionnement commencent a trotter dans ma reflexion sur cette equipe de France.

Blanc si différent que Domenech ?

Voici une de mes interrogations au sujet de Laurent Blanc. Le "Chevalier Blanc" (cf: RMC l'afterfoot) jouit de la part du public francais, des journalistes et du monde footballistique là où Raymond Domenech lui etait plus que critiqué. Mais en y regardant de plus près, lorsque l'on voit les joueurs selectionnés, Blanc ne fait pas beaucoup de choix differents a ceux effectuer par Domenech. Et l'on pourrait meme faire des constats assez critique enver ses choix. En effet, Blanc ne selectionne ou ne titulairise pas forcemment les joueurs qu'il faut. Par exemple, lorsque l'on prend la saison effectuer par M'Vila, Alou Diarra, Gourcuff par exemple, on ne comprend pas qu'il soit titulaire, et qu'a l'inverse, Mavuba, Balmont, Cabaye ... eux ne le soient pas.

A gauche : l'equipe de France selon Raymond Domenech / A droite : l'equipe de France selon Laurent Blanc

 

Souvenez vous les années 2006, lorsque Lyon dominait le championnat de France, beaucoup de joueurs provenaient de l'OL (Govou,Reveillere,Wiltord,Coupet...). A l'heure actuelle, Lille qui a effectuée une saison couronnée d'un titre de champion de France et une victoire en coupe de France, ne compte que le seul Adil Rami. Autre sujet de discorde, le cas Ribery. Annoncé comme dans un etat de forme impressionnant par le selectionneur, ne l'a pas demontré sur le terrain. Et que dire de son positionnement ? Titulaire a gauche, Malouda a droite ... Cela me rapelle malheureusement les discordes entre Ribery, Malouda, Henry... Ribery refusant de jouer a droite, Domenech lui donnant raison. Une nouvelle fois, j'ai le sentiment que Ribery n'en fait qu'a sa tete, ou du moins, que Blanc lui a donné raison, pour ce match.... Mais j'espere toujours qu'il ne sera plus selectionné. Le Ribery du france Espagne de 2006 est resté en Allemagne, et n'a jamais reellement remontré un tel niveau en equipe de France, et je suis de ceux qui pensent que c'etait juste son seul bon match.

Le temp des critiques envers Laurent Blanc ne va pas tarder à arriver. Outre la composition d'equipe, c'est plus le (non)style de jeu qui est criticable. Une nouvelle fois, cette equipe etait sans alan, n'a pas su se créer d'occasions et n'a jamais réellement dominer son sujet. Alors oui, les victoires face au Bresil et à l'Angleterre sont de belles perf', mais elles ne sont que deux arbres qui cachent la foret. Victoire de prestiges, mais victoire en amical. Dès lors qu'il y a de l'enjeu, il n'y a plus de jeu.

Si l'on peu dire que dans certains choix Blanc fait du Domenech, sur le plan de la communication d'apres match, Blanc procede tout autrement. Fini la langue de bois et les phrases types. Apres ce match nul 1-1 face a la Bielorussie, Laurent Blanc a déclaré "le score reflète le match qu'on a fait : même si on a eu la possession de balle, on a été trop laborieux dans les transmissions pour espérer mettre de la vitesse dans le jeu. Même si on a été décevant dans le jeu, on a tout fait dans ce match. On a même marqué le but de la Biélorussie. Mais paradoxalement, cela nous a réveillés et touchés dans notre orgueil. On a eu une bonne réaction, mais je pensais que l'équipe était capable d'aller chercher un deuxième but. On a eu quelques occasions. Cette équipe nous a pris quatre points (sur deux matches). On peut s'estimer satisfait parce que si on analyse les deux matches, on n'en mérite qu'un de plus. Bravo à eux." Laurent Blanc reste lucide quant au jeu proposé par son equipe, ca reste quand meme bon signe.

Des joueurs au niveau ?

Autre question qui se pose a nous, dont je me suis personnellement fait une reponse. Pour moi, c'est clair et net, les joueurs de l'équipe de France n'ont pas le niveau international. Hormis peut un ou deux joueurs, les autres sont loin du niveau des joueurs des meilleures selections nationale. Alors oui, beaucoup de joueurs de l'équipe de France jouent dans les plus grands clubs européens, mais ils sont loin d'etre indispensable a leur club.

Rapellez vous la grande equipe de France des années 2000, celle qui mettait 5 buts par matches a presque n'importe quelle equipe. Rapellez vous des joueurs qui la composaient : Barthez, Thuram, Blanc, Dessailly, Lizarazu, Deschamps, Vieira, Djorkaeff, Zidane, Dugarry, Henry, Trezeguet, Pires, Wiltord, Candela,  Lama, Petit ...etc. Lorsque l'on voit les joueurs qui composaient cette equipe, on constate que parmis eux, beaucoup etaient des joueurs indispensable a leur club (Deschamp et Zidane a la Juventus, Barthez a Manchester, Pires, Henry et Wiltord a Arsenal pour exemple.

Peut on comparer  le talent de l'equipe de France actuelle à la glorieuse equipe des années 2000. Clairement non, il semble bien que les joueurs d'aujourd'hui sont encore loin des joueurs d'antan. Et pourtant, ils jouent dans les grands clubs européens. Le probleme ne viendrait il pas aussi de la mentalité de ces joueurs ? La France des années 2000 degageait une force, un caractere, une envie, une joie. Pour preuve, le match nul un partout n'est pas une deception pour Karim Benzema  « On ne peut pas parler de déception parce qu’on n’a pas perdu. On était venu prendre les trois points mais on est tombé contre une bonne équipe. On a bien réagi sur le premier but en égalisant tout de suite mais on n’a pas su mettre le second but. Dans l’ensemble, ça a été même si on a vu une meilleure équipe de France auparavant. On a été surpris par leur engagement. La qualification n’est pas acquise. Chaque match est un défi. On sait qu’il faudra faire des résultats à l’extérieur. La qualification pour l’Euro passe par là », Comment ne peut on pas etre déçu lorsque l'on ne fait qu'un pietre nul face au 53eme mondial ?!

Malgrès tout ...

Autant pour eux, les joueurs ont tout de meme quelques excuses pour expliquer cette contre performance. Pour beaucoup d'entre eux, ils ont joué une soixantaine de rencontres cette saison, saison qui vient de se terminer, avec les derniers gros efforts ayant dut etre fournis dans leurs clubs respectif pour acquerir une place européenne ou un titre. La fatigue physique et aussi mentale, ajouté a une ambiance morne dans ce vieu stade de Minsk n'ont sans doute pas joué en la faveur des bleus. Maintenant, place aux deux matches amicaux face a l'Ukraine et à la Pologne, et esperons voir de nouvelles tetes, qui voudront demontrer leur talent, et qu'ils ont leur place au sein de cette selection. On pense nottement a Gameiro ou Cabaye.

F.L.

Publié dans Equipe de France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article